Aussi connues que la sclérose latérale amyotrophique (SLA), les MND (maladies neuromotrices) sont des maladies mortelles, rapidement évolutives qui affectent le cerveau et la moelle épinière. Elles attaquent les nerfs qui contrôlent les mouvements du corps, les personnes atteintes par ce genre de maladie peuvent encore penser et sentir, mais leurs muscles refusent de travailler. Ce genre de maladie peut laisser les malades prisonniers de leur corps, incapables de bouger, de parler, et finalement, de respirer. Chaque année en Europe, 13 000 personnes meurent de MND, 30 % dès la première année et plus de 50 % dans les 2 ans qui suivent le diagnostic. La SLA a un impact dramatique sur les individus et les familles et les soins sont majoritairement palliatifs.

Malgré les progrès réalisés dans la compréhension de la pathogenèse de la SLA, les promesses de nouvelles thérapies sont restées lettre morte.

Notre travail de pionnier sur le riluzole a montré qu’il était possible de modifier la progression de la SLA, mais tous les essais de traitements potentiels visant à ralentir la maladie ont échoué. Ainsi, le développement de médicaments contre la SLA, y compris la conception des essais cliniques, la sélection des patients, et les mesures des résultats doivent être repensées si nous voulons sortir de l’impasse actuelle. MIROCALS sortira de cette impasse thérapeutique en validant une nouvelle conception de l’essai clinique de phase II en testant l’efficacité et l’innocuité des faibles doses d’IL-2 chez les patients atteints de SLA.

Actualités

Fin du recrutement de l’essai clinique cet automne

Le recrutement en cours de l’essai clinique de MIROCALS s’arrêtera fin septembre 2019.

Read more

Les associations se rassemblent autour de MIROCALS pour soutenir le projet

Les essais cliniques ont un coût élevé et avec l'inclusion de cliniques de neurologie supplémentaires... 

Read more

Est-ce que le Brexit impactera MIROCALS?

Comme pour tout ce qui touche au Brexit, beaucoup de questions restent sans réponse !

Read more
europe

Ce projet est financé par le programme « Horizon 2020 - Instrument PME » de l’Union européenne sous le numéro de subvention 633413.